• 03 51 14 10 03
  • 65 Av. du Général de Gaulle à Saint-Parres-Aux-Tertres - Troyes

Auto-Ecole Labelisée et Certifiée Qualiopi



               Réglementation La labellisation des auto-écoles dans les starting-blocks                               

Nos bureaux sont tous les deux « Datadockés » depuis début 2018 et labelisées depuis les 04 et 26 Septembre 2018 (1ère et 2nde auto-écoles de l’aube à l’être !) et Certifiées Qualiopi le 05 Octobre 2021 (Et encore les 1ère et 2ème de l’Aube à l’être)


C’est quoi ce Label Qualité des Auto Ecoles ?

Le label « Référentiel de qualité des formations au sein des écoles de conduite » est plus que jamais sur la ligne de départ. Comme tout label, il devait être approuvé par le Conseil national de l’emploi, de la formation et de l’orientation professionnelle (CNEFOP). C’est chose faite depuis le 9 janvier 2018. Le ministère de l’Intérieur a mis en place ce label pour permettre aux écoles de conduite qui le souhaitent de déposer une demande de labellisation auprès de la préfecture de leur département courant mars 2018. La loi n° 2018-771 du 05 Septembre 2018 a confirmer la liberté de choisir son avenir professionnel en exigeant un label et une certification qui répondent à un même et unique référentiel : Le référentiel unique national (RNQ).

Cette loi dispose également, que les organismes de formation qui souhaitent bénéficier des fond de la formation professionnelle doivent au 1er janvier 2022, répondre aux exigences du RNQ. Ainsi notre Ecole de Conduite est en cours d’instruction pour répondre aux critères de qualité exigés par le RNQ et obtenir la certification « Qualiopi » pour bénéficier des fonds de la formation professionnelle. Nous en sommes cours d’instruction.

Qui est concerné ?

Comme l’indique le document officiel de présentation du label : « tout établissement agréé pour l’enseignement à titre onéreux de la conduite des véhicules à moteur d’une catégorie donnée et de la sécurité routière et toute association agréée s’appuyant sur la formation à la conduite et à la sécurité routière pour faciliter l’insertion ou la réinsertion sociale ou professionnelle, quelles que soit leur forme juridique, leur taille, leur organisation peuvent prétendre à la labellisation dès lors que leur activité se rapproche dans le fond et la forme à celle induite par ce label ».

Quelles sont les obligations pour les auto-écoles ?

Ce label est gratuit et repose sur une démarche volontaire de chaque établissement de formation. La seule obligation consiste à monter un dossier de demande de labellisation en répondant positivement à différents critères. Ce dossier devra être déposé au représentant de la préfecture du département où est localisé l’établissement de formation via un lien. L’instruction sera effectuée par le service départemental en charge de l’éducation routière dans les deux mois à compter de la date de la demande d’adhésion au label. Selon le référentiel, « l’absence de réponse de l’administration vaut rejet de la demande ». Notre bureau de St Parres aux Tertres est en cours de labellisation Qualiopi. Dès validation de celui-ci notre second bureau suivra la même procédure.

Critère 1.2  Déroulement des formations

Le permis B du permis de conduire

Les enjeux de la formation à la conduite

L’automobile est devenue un outil social indispensable pour une très grande partie des jeunes de notre société.

Au-delà du plaisir de conduire, l’utilisation d’une voiture est souvent indispensable pour les études, le travail ou les loisirs. Rouler en sécurité est donc une nécessité pour tous.

Les conducteurs débutants représentent une part trop importante des tués et des blessés sur la route.

L’effort engagé doit être poursuivi, notamment par le renforcement de l’éducation et de la formation.

Les accidents de la route ne sont pas liés à la fatalité et pour aider les nouveaux conducteurs à se déplacer avec un risque faible de perdre la vie ou de la dégrader, un nouveau programme de formation est mis en place.

L’objectif général est d’amener tout automobiliste débutant à la maîtrise de compétences en termes de savoir être, savoirs, savoir-faire et savoir devenir.

Apprendre à conduire est une démarche éducative exigeante.

Le déroulement de la formation

Ce programme se veut une vue d’ensemble, aussi exhaustive que possible, des compétences qu’un conducteur responsable doit acquérir pour ne pas mettre sa sécurité et celle des autres en danger.

Dès votre inscription au sein de notre Auto-Ecole, nous mettrons nos outils à votre disposition, selon l’offre que vous avez choisie, pour les prises de rendez-vous pour les cours de code programmés chaque lundi mercredi ou vendredi (et selon le planning affiché dans nos locaux) où vous pourrez choisir le jour à votre convenance pour suivre l’ensemble du programme. Ensuite entre ces cours, vous aurez la possibilité de faire des tests dans nos salles, et/ou sur notre site dédié au code de Pass Rousseau. Il sera bon de lire votre livre de code où vous retrouverez l’ensemble du code de la Route nécessaire pour devenir un conducteur responsable.

Il vous faudra prendre conscience que ce qui est appris en formation doit progresser et évoluer, après l’obtention du permis de conduire, en tenant compte des mêmes objectifs sécuritaires que lors de votre apprentissage.

Vous allez apprendre à manipuler une automobile et à circuler dans différentes configurations, à en connaître les risques et les limites.

Vous allez au travers de ce programme comprendre les règles du code de la route ainsi que l’influence des lois physiques, psychologiques et physiologiques.

Vous devrez également vous situer personnellement en tant que citoyen dans vos choix de conduite.

Des cours théoriques et pratiques, collectifs ou individuels, vous aideront à atteindre les objectifs définis et à personnaliser votre progression. Votre formateur sera à vos côtés pour vous guider et vous conseiller.

Des tests de connaissances et de capacités pourront être mis en place au fur et à mesure.

Ensuite, dès que nous vous sentirons prêts, et avec votre accord, nous démarrons les leçons de conduite en parallèle de l’apprentissage théorique.

La suite logique sera de passer votre examen théorique, c’est-à-dire votre examen du code de la Route.

Depuis la privatisation de l’examen, ce ne sont plus des inspecteurs qui fournissent cette prestation, et nous avons fait le choix de notre prestataire : SGS. Ce centre Auto Sécurité se situe au 195 Route d’Auxerre à Rosières Près de Troyes (10430). C’est nous qui nous chargerons de « bloquer » votre rendez-vous d’examen, selon votre convenance car nous disposons de place 6 jours sur 7. Pour cela nous vous donnerons alors votre convocation à cet examen et le document qui vous permettra de le passer. Vous vous y rendrez par vos propres moyens, vous devrez être sur place près de 20 minutes avant l’heure de votre convocation. Vous devrez vous munir de votre pièce d’identité (ou passeport), de votre permis de conduire (si vous en avez déjà un) et du document précité ; s’il manque l’un de ces documents, votre examen sera annulé et vous aurez payé pour rien ! L’examen dure une trentaine de minutes environ, vous serez équipés de tablette et d’oreillette pour répondre aux questions. Dès votre sortie rallumez votre portable et nous vous appellerons dès que nous aurons votre résultat (si heure d’ouverture du bureau bien sûr).

Une fois le code validé nous continuerons votre pratique et vous pourrez suivre votre évolution par rapport à notre évaluation de départ grâce à notre grille d’avancement de votre formation que vous aurez dans votre livret d’apprentissage et que les enseignants suivront avec vous tout au long de votre formation. Afin de disposer de repères, quatre grilles de progression accompagnent l’élève dans l’acquisition des compétences. Elles détaillent les savoirs comportementaux, techniques et environnementaux dont doit disposer l’élève conducteur au fur et à mesure de son évolution.

Pour chacun des objectifs de votre programme, des évaluations mises en place par vos formateurs, qui vous préciseront les critères et les conditions de réussite, sont prévues. Il vous sera possible ainsi de mesurer votre réussite ou d’apprécier les éléments à faire progresser.

De même, pour chacun des objectifs, qui impliquent la conscience que vous aurez de vos capacités, de vos motivations et de vos limites, des auto-évaluations sont à votre disposition sur chacune des quatre grilles.

Ensuite sur les dernières heures nous effectuerons un ou plusieurs permis blancs. Votre formateur sera alors, l’espace des 32 minutes de votre examen, un examinateur. Le but de cet examen sera de vous faire comprendre l’aboutissement du travail effectué, le « phrasé » des inspecteurs, les reproches que l’on peut vous faire, pas pour réprimander mais pour vous améliorer pendant cette phase blanche.

Lorsque l’ensemble des compétences requises sera validé, votre formateur pourra alors vous présenter aux épreuves du permis de conduire 

Comment se déroule l’examen ?

L’épreuve pratique de l’examen du permis de conduire est évaluée par un expert : l’inspecteur du permis de conduire et de la sécurité routière.

Le jour de l’examen, vous devrez vous rendre sur le centre d’examen 2 Chemin de la Noue Lutel à Sainte Savine (10300) par vos propres moyens muni de votre pièce d’identité (ou passeport) et de votre livret d’apprentissage (là encore sans ces documents examen annulé) ; vous devrez être présents près de 20 minutes avant votre heure de convocation et attendre devant le départ de votre examen (place rouge, votre formateur vous aurez expliqué le lieu de rendez-vous).

L’épreuve vous est présentée individuellement par l’expert, qui vous précise ce que vous allez devoir faire :

  • réaliser un parcours empruntant des voies à caractère urbain, routier et/ou autoroutier ;
  • suivre un itinéraire ou vous rendre vers une destination préalablement établie, en vous guidant de manière autonome, pendant une durée globale d’environ cinq minutes ;
  • réaliser deux manœuvres différentes, dont une au moins en marche arrière et une à son initiative ;
  • procéder à la vérification d’un élément technique à l’intérieur ou à l’extérieur du véhicule, répondre à une question en lien avec la sécurité routière et à une question portant sur les notions élémentaires des gestes de premiers secours ;
  • appliquer les règles du code de la route, notamment les limitations de vitesse s’appliquant aux élèves conducteurs ;
  • adapter votre conduite dans un souci d’économie de carburant et de limitation de rejet de gaz à effet de serre ;
  • faire preuve de courtoisie envers les autres usagers, et notamment les plus vulnérables.

L’évaluation réalisée par l’expert est basée sur des textes réglementaires et instructions précises qui en fixent les modalités.

Cette évaluation consiste en un bilan des compétences nécessaires et fondamentales devant être acquises pour une conduite en sécurité, car la conduite est un acte difficile qui engage une responsabilité forte.

L’expert s’attache à valoriser vos acquis comportementaux plutôt que vos faiblesses. Il réalise ainsi un inventaire des points positifs et des points négatifs restitués par rapport à une compétence donnée. Un échange entre l’expert et vous peut s’instaurer au cours de l’épreuve.

À l’issue de l’épreuve, l’expert retranscrit de façon formelle ce bilan de compétences dans une grille d’évaluation appelé C.E.P.C. et c’est ce document qui vous permettra de conduire en attendant votre permis de conduire.

Les résultats se font en différés de 24 h. Notre Auto-Ecole les reçoit après dans la nuit du lendemain de votre examen. Nous les mettons en ligne dès réception sur notre page Facebook et si vous êtes « amis » de notre page vous recevrez une notification instantanée de ce résultat. Attention si vous passez votre examen le vendredi les résultats ne sont en ligne qu’à partir du lundi soir. Pas de réception d’examen pendant le week-end.

Ensuite, et après confirmation par notre secrétaire pour les personnes qui n’ont pas de compte Facebook, vous pourrez venir récupérer le CEPC officiel, votre disque A, remplir notre enquête de satisfaction et voir avec le secrétariat pour l’obtention du titre. En effet depuis 2017 la demande de permis de conduire ne se fait plus toute seule, il faut faire une demande auprès du site https://ants.gouv.fr ou demander à notre secrétaire de le faire pour vous (facturation pour ce service).

Les permis A1 et A2 du permis de conduire (moto)

Les enjeux de la formation à la conduite

La dimension sociale de l’usage de la motocyclette, au même titre que l’automobile, se développe fortement. Au-delà du plaisir de conduire et des loisirs, il devient aussi un outil pratique de déplacement pour les études, le travail, etc.

Les conducteurs de motocyclettes sont largement sur-exposés pour ce qui est du risque routier.

L’effort de renforcement de l’éducation et de la formation à la conduite de ce type de véhicule doit donc être poursuivi.

L’objectif général de la formation est d’amener tout conducteur à la maîtrise de compétences en termes de savoirs, savoir-être, savoir-faire, et savoir-devenir.

Apprendre à conduire une motocyclette est une démarche éducative exigeante et ce livret va vous guider dans votre progression avec l’aide de votre formateur, enseignant diplômé de la sécurité routière.

Le déroulement de la formation

La conduite d’une motocyclette présente de réelles spécificités qu’il faut être en mesure de maîtriser correctement.

Ce programme se veut une vue d’ensemble, aussi exhaustive que possible, des compétences théoriques et pratiques qu’un conducteur de motocyclette responsable et autonome doit acquérir pour ne pas mettre sa sécurité et celle des autres en danger.

Au travers de ce programme, avec l’aide de votre formateur, vous allez apprendre et comprendre les règles du code de la route (notamment celles qui concernent plus spécifiquement le type de véhicule que vous apprenez à conduire) mais aussi apprendre et comprendre le rôle de l’équipement du motard, les moyens de maîtriser la conduite d’une motocyclette à allure faible et soutenue, la nécessité de partager la route en bonne intelligence avec les autres usagers et d’adopter des comportements de conduite citoyens et responsables, la nécessité de la prise de conscience des risques et des limites propres à sa conduite et à celle des autres conducteurs.

Ce programme vous permet également de pratiquer l’auto-évaluation de vos analyses, décisions, actions et choix de conduite.

Votre formateur est à vos côtés pour vous guider et vous conseiller.

 Afin de disposer de repères, quatre grilles de progression accompagnent l’élève dans l’acquisition des compétences indispensables pour la conduite d’une motocyclette.

Ces grilles détaillent, pour chaque sous-compétence associée, les savoirs comportementaux, techniques et environnementaux dont doit disposer l’élève conducteur au fur et à mesure de son évolution.

Pour chaque sous-compétence associée, des évaluations mises en place par votre formateur, qui vous en précisera les critères et les conditions de réussite, sont prévues. Il vous sera possible ainsi de mesurer votre réussite ou d’apprécier les éléments à faire progresser.

De plus, pour chacune des sous-compétences associées qui impliquent la conscience que vous aurez de vos capacités, de vos motivations et de vos limites, des auto-évaluations sont à votre disposition au sein de chacune des quatre grilles.

Lorsque l’ensemble des compétences requises sera validé, votre formateur pourra alors vous présenter aux épreuves du permis de conduire

Comment se déroule l’examen ?

L’épreuve pratique de l’examen du permis de conduire des catégories A1 et A2 comporte deux phases :

  • la première : hors circulation ;
  • la seconde : en circulation.

Ces deux phases de l’épreuve pratique sont évaluées par un expert : l’inspecteur du permis de conduire et de la sécurité routière.

L’évaluation de l’expert est basée sur des textes réglementaires et instructions précises qui en fixent les modalités.

L’épreuve hors circulation constitue une admissibilité pour l’épreuve en circulation.

L’objectif de cette épreuve est d’évaluer le niveau des savoirs et savoir-faire que vous avez acquis : code de la route, sécurité et signalisation routières, équilibre et stabilité, connaissance et emploi des accessoires et commandes du véhicule, freinage, etc.

L’objectif de l’épreuve en circulation est d’évaluer le niveau des connaissances, des compétences techniques et comportementales que vous avez acquises pour circuler en toute sécurité.

Cette épreuve se déroule dans un environnement varié où le candidat doit notamment :

  • emprunter des routes droites, négocier des virages ;
  • changer de direction, franchir des intersections, utiliser des voies d’accélération et de décélération ;
  • réaliser un parcours empruntant des voies à caractère urbain, routier et/ou autoroutier ;
  • dépasser et croiser des véhicules ;
  • quitter un emplacement de stationnement, repartir après un arrêt ;
  • prendre les précautions nécessaires avant de descendre du véhicule.

L’expert réalise un bilan des compétences nécessaires et fondamentales devant être acquises pour une conduite en sécurité, car la conduite est un acte difficile qui engage une responsabilité forte.

L’expert s’attache à valoriser vos acquis comportementaux plutôt que vos faiblesses. Il réalise ainsi un inventaire des points positifs et des points négatifs restitués par rapport à une compétence donnée.

À l’issue de l’épreuve, l’expert retranscrit de façon formelle ce bilan de compétences dans une grille d’évaluation.

Les résultats se font en différés de 24 h. Notre Auto-Ecole les reçoit après dans la nuit du lendemain de votre examen. Nous les mettons en ligne dès réception sur notre page Facebook et si vous êtes « amis » de notre page vous recevrez une notification instantanée de ce résultat. Attention si vous passez votre examen le vendredi les résultats ne sont en ligne qu’à partir du lundi soir. Pas de réception d’examen pendant le week-end.

Ensuite, et après confirmation par notre secrétaire pour les personnes qui n’ont pas de compte Facebook, vous pourrez venir récupérer le CEPC officiel, votre disque A, remplir notre enquête de satisfaction et voir avec le secrétariat pour l’obtention du titre. En effet depuis 2017 la demande de permis de conduire ne se fait plus toute seule, il faut faire une demande auprès du site https://ants.gouv.fr ou demander à notre secrétaire de le faire pour vous (facturation pour ce service).

La formation pratique porte sur la conduite d’un véhicule à changement de vitesses automatique, pour des raisons non médicales, et sur la sensibilisation aux différents risques de la route.

Les enjeux de la formation à la conduite

L’automobile est devenue un outil social indispensable pour une très grande partie des jeunes de notre société.

Au-delà du plaisir de conduire, l’utilisation d’une voiture est souvent indispensable pour les études, le travail ou les loisirs. Rouler en sécurité est donc une nécessité pour tous.

Les conducteurs débutants représentent une part trop importante des tués et des blessés sur la route.

L’effort engagé doit être poursuivi, notamment par le renforcement de l’éducation et de la formation.

Les accidents de la route ne sont pas liés à la fatalité et pour aider les nouveaux conducteurs à se déplacer avec un risque faible de perdre la vie ou de la dégrader, un nouveau programme de formation est mis en place.

L’objectif général est d’amener tout automobiliste débutant à la maîtrise de compétences en termes de savoir être, savoirs, savoir-faire et savoir devenir.

Apprendre à conduire est une démarche éducative exigeante.

Le déroulement de la formation

Ce programme se veut une vue d’ensemble, aussi exhaustive que possible, des compétences qu’un conducteur responsable doit acquérir pour ne pas mettre sa sécurité et celle des autres en danger.

Dès votre inscription au sein de notre Auto-Ecole, nous mettrons nos outils à votre disposition, selon l’offre que vous avez choisie, pour les prises de rendez-vous pour les cours de code programmés chaque lundi mercredi ou vendredi (et selon le planning affiché dans nos locaux) où vous pourrez choisir le jour à votre convenance pour suivre l’ensemble du programme. Ensuite entre ces cours, vous aurez la possibilité de faire des tests dans nos salles, et/ou sur notre site dédié au code de Pass Rousseau. Il sera bon de lire votre livre de code où vous retrouverez l’ensemble du code de la Route nécessaire pour devenir un conducteur responsable.

Il vous faudra prendre conscience que ce qui est appris en formation doit progresser et évoluer, après l’obtention du permis de conduire, en tenant compte des mêmes objectifs sécuritaires que lors de votre apprentissage.

Vous allez apprendre à manipuler une automobile et à circuler dans différentes configurations, à en connaître les risques et les limites.

Vous allez au travers de ce programme comprendre les règles du code de la route ainsi que l’influence des lois physiques, psychologiques et physiologiques.

Vous devrez également vous situer personnellement en tant que citoyen dans vos choix de conduite.

Des cours théoriques et pratiques, collectifs ou individuels, vous aideront à atteindre les objectifs définis et à personnaliser votre progression. Votre formateur sera à vos côtés pour vous guider et vous conseiller.

Des tests de connaissances et de capacités pourront être mis en place au fur et à mesure.

Ensuite, dès que nous vous sentirons prêts, et avec votre accord, nous démarrons les leçons de conduite en parallèle de l’apprentissage théorique.

La suite logique sera de passer votre examen théorique, c’est-à-dire votre examen du code de la Route.

Depuis la privatisation de l’examen, ce ne sont plus des inspecteurs qui fournissent cette prestation, et nous avons fait le choix de notre prestataire : SGS. Ce centre Auto Sécurité se situe au 195 Route d’Auxerre à Rosières Près de Troyes (10430). C’est nous qui nous chargerons de « bloquer » votre rendez-vous d’examen, selon votre convenance car nous disposons de place 6 jours sur 7. Pour cela nous vous donnerons alors votre convocation à cet examen et le document qui vous permettra de le passer. Vous vous y rendrez par vos propres moyens, vous devrez être sur place près de 20 minutes avant l’heure de votre convocation. Vous devrez vous munir de votre pièce d’identité (ou passeport), de votre permis de conduire (si vous en avez déjà un) et du document précité ; s’il manque l’un de ces documents, votre examen sera annulé et vous aurez payé pour rien ! L’examen dure une trentaine de minutes environ, vous serez équipés de tablette et d’oreillette pour répondre aux questions. Dès votre sortie rallumez votre portable et nous vous appellerons dès que nous aurons votre résultat (si heure d’ouverture du bureau bien sûr).

Une fois le code validé nous continuerons votre pratique et vous pourrez suivre votre évolution par rapport à notre évaluation de départ grâce à notre grille d’avancement de votre formation que vous aurez dans votre livret d’apprentissage et que les enseignants suivront avec vous tout au long de votre formation. Afin de disposer de repères, quatre grilles de progression accompagnent l’élève dans l’acquisition des compétences. Elles détaillent les savoirs comportementaux, techniques et environnementaux dont doit disposer l’élève conducteur au fur et à mesure de son évolution.

Pour chacun des objectifs de votre programme, des évaluations mises en place par vos formateurs, qui vous préciseront les critères et les conditions de réussite, sont prévues. Il vous sera possible ainsi de mesurer votre réussite ou d’apprécier les éléments à faire progresser.

De même, pour chacun des objectifs, qui impliquent la conscience que vous aurez de vos capacités, de vos motivations et de vos limites, des auto-évaluations sont à votre disposition sur chacune des quatre grilles.

Ensuite sur les dernières heures nous effectuerons un ou plusieurs permis blancs. Votre formateur sera alors, l’espace des 32 minutes de votre examen, un examinateur. Le but de cet examen sera de vous faire comprendre l’aboutissement du travail effectué, le « phrasé » des inspecteurs, les reproches que l’on peut vous faire, pas pour réprimander mais pour vous améliorer pendant cette phase blanche.

Lorsque l’ensemble des compétences requises sera validé, votre formateur pourra alors vous présenter aux épreuves du permis de conduire sur véhicule à changement de vitesses automatique pour des raisons non médicales.

 Comment se déroule l’examen ?

L’épreuve pratique de l’examen du permis de conduire est évaluée par un expert : l’inspecteur du permis de conduire et de la sécurité routière.

Le jour de l’examen, vous devrez vous rendre sur le centre d’examen 2 Chemin de la Noue Lutel à Sainte Savine (10300) par vos propres moyens muni de votre pièce d’identité (ou passeport) et de votre livret d’apprentissage (là encore sans ces documents examen annulé) ; vous devrez être présents près de 20 minutes avant votre heure de convocation et attendre devant le départ de votre examen (place rouge, votre formateur vous aurez expliqué le lieu de rendez-vous).

L’épreuve vous est présentée individuellement par l’expert, qui vous précise ce que vous allez devoir faire :

  • réaliser un parcours empruntant des voies à caractère urbain, routier et/ou autoroutier ;
  • suivre un itinéraire ou vous rendre vers une destination préalablement établie, en vous guidant de manière autonome, pendant une durée globale d’environ cinq minutes ;
  • réaliser deux manœuvres différentes, dont une au moins en marche arrière et une à son initiative ;
  • procéder à la vérification d’un élément technique à l’intérieur ou à l’extérieur du véhicule, répondre à une question en lien avec la sécurité routière et à une question portant sur les notions élémentaires des gestes de premiers secours ;
  • appliquer les règles du code de la route, notamment les limitations de vitesse s’appliquant aux élèves conducteurs ;
  • adapter votre conduite dans un souci d’économie de carburant et de limitation de rejet de gaz à effet de serre ;
  • faire preuve de courtoisie envers les autres usagers, et notamment les plus vulnérables.

L’évaluation réalisée par l’expert est basée sur des textes réglementaires et instructions précises qui en fixent les modalités.

Cette évaluation consiste en un bilan des compétences nécessaires et fondamentales devant être acquises pour une conduite en sécurité, car la conduite est un acte difficile qui engage une responsabilité forte.

L’expert s’attache à valoriser vos acquis comportementaux plutôt que vos faiblesses. Il réalise ainsi un inventaire des points positifs et des points négatifs restitués par rapport à une compétence donnée. Un échange entre l’expert et vous peut s’instaurer au cours de l’épreuve.

À l’issue de l’épreuve, l’expert retranscrit de façon formelle ce bilan de compétences dans une grille d’évaluation appelé C.E.P.C. et c’est ce document qui vous permettra de conduire en attendant votre permis de conduire.

Les résultats se font en différés de 24 h. Notre Auto-Ecole les reçoit après 21 h le lendemain de votre examen. Nous les mettons en ligne dès réception sur notre page Facebook et si vous êtes « amis » de notre page vous recevrez une notification instantanée de ce résultat. Attention si vous passez votre examen le vendredi les résultats ne sont en ligne qu’à partir du lundi soir. Pas de réception d’examen pendant le week-end.

Ensuite dès le lendemain, et après confirmation par notre secrétaire pour les personnes qui n’ont pas de compte Facebook, vous pourrez venir récupérer le CEPC officiel, votre disque A, remplir notre enquête de satisfaction et voir avec le secrétariat pour l’obtention du titre. En effet depuis 2017 la demande de permis de conduire ne se fait plus toute seule, il faut faire une demande auprès du site https://ants.gouv.fr ou demander à notre secrétaire de le faire pour vous (facturation pour ce service).

Les formations pour atteindre une catégorie complémentaire sur votre permis de conduite

DÉROULEMENT A LA CATÉGORIE « A1 » DU PERMIS DE CONDUIRE POUR LES TITULAIRES  DU PERMIS B DEPUIS PLUS DE 2 ANS

Cette attestation est délivrée en application de l’article 2 de l’arrêté du 27 novembre 208 relatif à l’obligation de formation pratique à la conduite des motocyclettes légères par les titulaires de la catégorie B du permis de conduire depuis plus de 2 ans.

La formation théorique

La formation théorique porte sur la connaissance des règlements concernant la circulation et la conduite d’un véhicule ainsi que sur le comportement du conducteur.

Cette formation devra être suivie dans les locaux de l’école de conduite avec un support média tel que DVD, ou avec un enseignant.

La formation théorique porte sur : 2 heures en salle ou sur piste

Les consignes de radioguidage ; la position sur la chaussée ; l’exploration visuelle ; les intervalles de sécurité ; l’allure et le dynamisme ; les dépassements ; les virages ; les voies d’insertion.

Les thématiques traitées sont les suivantes :

L’équipement du motard ; comment choisir sa moto ; les risques liés à la conduite des motocyclettes ; la pression sociale (publicité, travail… ) ; la pression des pairs.

La formation pratique

La maniabilité hors circulation : 2 heures sur piste

La formation pratique hors circulation permet de prendre en « main » la motocyclette.

Des exercices vous apprendront à placer le regard, la position du corps et de la tête, à gérer le point de patinage, l’accélération, le dosage de frein arrière et avant selon l’allure du véhicule, à s’arrêter à un endroit et de repartir en courbe, à incliner la moto, à connaître l’effet gyroscopique, la force centrifuge et l’angle de chasse.

La maniabilité en circulation : 3 heures

Nous verrons lors de cette pratique en circulation les vérifications rapide des accessoires liés à la sécurité, le réglage des accessoires de sécurité et de la position de conduite liées à la machine, mais aussi savoir appréhender la route avec le respect de la réglementation routière, l’adaptation de l’allure en fonction de la situation, le respect des distances de sécurité, la prise en compte des autres usagers, la prise d’information, la communication, l’anticipation et la courtoisie.

Au terme de cette formation notre Auto-école vous remettra une attestation de formation de ces 7 heures et vous permettra de conduire une motocyclette de 125 cm3 maximum. Cette attestation ne sera valable que sur le territoire national.

PROGRAMME DE FORMATION PRÉPARATOIRE A LA CATÉGORIE « A » DU PERMIS DE CONDUIRE POUR LES TITULAIRES  DU PERMIS A2 DEPUIS PLUS DE 2 ANS

Cette formation peut être dispensée individuellement ou par groupe de 3 élèves.

Le but de cette formation est d’amener à la compréhension d’apports théoriques essentiels et/ou spécifiques pour une pratique sécuritaire de la conduite d’une moto d’une puissance à 35kw, de comprendre l’utilité de maîtriser les savoir-faire et techniques simples mais indispensable à la conduite d’une moto d’une puissance supérieure à 35kw et de travailler, notamment sur le processus détection-analyse-décision et action, dans le cadre d’un audit de conduite.

La formation théorique

La formation théorique porte sur la connaissance des règlements concernant la circulation et la conduite d’un véhicule ainsi que sur le comportement du conducteur.

Cette formation devra être suivie dans les locaux de l’école de conduite avec un support média tel que DVD, ou avec un enseignant.

La formation théorique porte sur : 2 heures en salle ou sur piste

Les consignes de radioguidage ; la position sur la chaussée ;  l’exploration visuelle ; les intervalles de sécurité ; l’allure et le dynamisme ; les dépassements ; les virages ; les voies d’insertion.

Les thématiques traitées sont les suivantes :

L’équipement du motard ; comment choisir sa moto ; les risques liés à la conduite des motocyclettes ; la pression sociale (publicité, travail… ) ; la pression des pairs.

La formation pratique

La maniabilité hors circulation : 2 heures sur piste

La formation pratique hors circulation permet de prendre en « main » la motocyclette.

Des exercices vous apprendront à placer le regard, la position du corps et de la tête, à gérer le point de patinage, l’accélération, le dosage de frein arrière et avant selon l’allure du véhicule, à s’arrêter à un endroit et de repartir en courbe, à incliner la moto, à connaître l’effet gyroscopique, la force centrifuge et l’angle de chasse.

La maniabilité en circulation : 3 heures

Nous verrons lors de cette pratique en circulation les vérifications rapide des accessoires liés à la sécurité, le réglage des accessoires de sécurité et de la position de conduite liées à la machine, mais aussi savoir appréhender la route avec le respect de la réglementation routière, l’adaptation de l’allure en fonction de la situation, le respect des distances de sécurité, la prise en compte des autres usagers, la prise d’information, la communication, l’anticipation et la courtoisie.

Avertissement
Le titulaire de la présente attestation n’est autorisé à conduire un véhicule de la catégorie A du permis de conduire qu’à compter du jour où il est en possession du titre de conduite définitif correspondant. Titre que nous effectuerons pour notre élève.

PROGRAMME DE FORMATION PRÉPARATOIRE À LA CATEGORIE «B» DU PERMIS DE CONDUIRE FAISANT SUITE A UNE FORMATION A LA CATEGORIE B CODE 78

Cette formation fait suite à l’arrêté du 14 octobre 2016 relatif à la formation des titulaires de la catégorie B du permis de conduire limité aux véhicules à changement de vitesses automatique pour des raisons non médicales en vue de conduire des véhicules à changement de vitesses manuel relevant de cette même catégorie.
Il s’agit, pour les titulaires du permis de conduire les véhicules de la catégorie B assorti du code restrictif 78 qui limite la conduite aux seuls véhicules à changement de vitesses automatique, pour des raisons non médicales, de faire lever cette restriction en suivant une formation dispensée dans un établissement d’enseignement de la conduite et de la sécurité routière. Les titulaires de la catégorie B du permis de conduire limité aux véhicules à changement de vitesses automatique, pour des raisons non médicales, sont autorisés à conduire un véhicule à changement de vitesses manuel relevant de cette même catégorie à condition de suivre une formation dont les conditions sont prévues par le présent arrêté.
DEROULEMENT DE LA FORMATION

La formation est réalisée sous la présence effective et constante de l’enseignant titulaire d’une autorisation d’enseigner en cours de validité. Cette formation est individuelle
La formation est d’une durée de sept heures.
Elle est dispensée à bord d’un véhicule à changement de vitesses manuel appartenant à l’établissement d’enseignement de la conduite et de la sécurité routière agréé ou de l’association d’insertion ou de réinsertion sociale ou professionnelle agréée. Dans le véhicule prennent place l’enseignant de la conduite installé à l’avant droit et l’élève installé au poste de conduite. La formation débute dans un trafic nul ou faible et se poursuit sur les voies ouvertes à la circulation, dans des situations et conditions de circulation variées.
Objectif de la formation :
A l’issue de la formation, le conducteur doit être en capacité d’utiliser, en sécurité, un véhicule muni d’un changement de vitesses manuel de façon simultanée avec les autres tâches de conduite.
Structure et contenu de la formation :
Cette formation est pratique, mais des apports théoriques indispensables sont délivrés par l’enseignant, à bord du véhicule.
Elle comprend deux séquences :
Séquence 1 : durée de 2 heures.
Dans un trafic nul ou faible, l’élève doit acquérir les connaissances et les compétences suivantes :
– comprendre le principe du point de patinage de l’embrayage et assurer sa mise en œuvre ;
– être en capacité de réaliser un démarrage en côte en toute sécurité.
Une partie de cette séquence, limitée à une heure, peut être réalisée sur simulateur, notamment pour apprendre à utiliser la boîte de vitesses manuelle.

Séquence 2 : durée de 5 heures.
Cette séquence se déroule dans des conditions de circulation variées, simples et complexes. Elle permet l’acquisition des compétences suivantes :
– savoir utiliser la boîte de vitesses manuelle de façon rationnelle et en toute sécurité dans les conditions de circulation précitées et adopter les techniques de l’éco-conduite ;
– être en capacité de diriger le véhicule en adaptant l’allure et la trajectoire à l’environnement et aux conditions de circulation. A l’issue de cette formation notre auto-école vous remettre une attestation de suivi de la formation.
Cette attestation est délivrée en application de l’article 6 de l’arrêté du 14 octobre 2016 relatif à la formation requise pour la conduite d’un véhicule de la catégorie B du permis de conduire muni d’un changement de vitesses manuel, par les titulaires du permis de conduire de la catégorie B limitée aux véhicules à changement de vitesses automatique pour des raisons non médicales.

Avertissement : Le titulaire de la présente attestation n’est autorisé à conduire un véhicule de la catégorie B du permis de conduire muni d’un changement de vitesses manuel qu’à compter du jour où il est en possession du titre de conduite définitif correspondant.

[/one_third_last]

Critère 1.3 Règlement Intérieur des élèves

Ce règlement a pour objectif de définir les règles relatives à l’hygiène, à la sécurité ainsi qu’à la discipline nécessaire au bon fonctionnement de l’établissement. Ce règlement est applicable par l’ensemble des élèves.

Article 1 : Règles d’hygiène et de sécurité

– La prévention des risques d’accidents et de maladies est impérative et exige de chacun le respect :

  • des prescriptions applicables en matière d’hygiène et de sécurité sur les lieux de formation ;
  • de toute consigne imposée soit par la direction de l’organisme de formation soit par le constructeur ou le formateur s’agissant notamment de l’usage des matériels mis à disposition.

Chaque élève doit ainsi veiller à sa sécurité personnelle et à celle des autres en respectant, en fonction de sa formation, les consignes générales et particulières en matière d’hygiène et de sécurité.
S’il constate un dysfonctionnement du système de sécurité, il en avertit immédiatement la direction de l’organisme de formation.
Le non-respect de ces consignes expose la personne à des sanctions disciplinaires

Article 2 : Consignes de sécurité

+ Consignes d’incendie : Les consignes d’incendie et notamment un plan de localisation des extincteurs et des issues de secours sont affichés dans les locaux de l’organisme de formation (à coté de chaque porte d’entrée ou de sortie). L’élève doit en prendre connaissance.
En cas d’alerte, l’élève doit cesser toute activité de formation et suivre dans le calme les instructions du représentant habilité de l’organisme de formation ou des services de secours.
Tout élève témoin d’un début d’incendie doit immédiatement appeler les secours en composant le 18 à partir d’un téléphone fixe ou le 112 à partir d’un téléphone portable et alerter un représentant de l’organisme de formation.

+ Interdictions relatives aux boissons alcoolisées et drogues ; L’introduction ou la consommation de drogue ou de boissons alcoolisées dans les locaux est formellement interdite. Il est interdit aux élèves de pénétrer ou de séjourner en état d’ivresse ou sous l’emprise de drogue dans l’organisme de formation. Les élèves auront accès lors des pauses aux postes de distribution de boissons non alcoolisées.

+ Interdiction de fumer : Il est formellement interdit de fumer dans les salles de formation et plus généralement dans l’enceinte de l’organisme de formation.

Article 3 : Accès aux locaux

– horaires de l’établissement ; Voir horaires du bureau dans les conditions générales

– accès libres aux salles de code, après la prise en main de la carte donnée par le secrétariat

Article 4 : Organisation des cours théoriques et pratiques

Entraînements au code

– aux heures d’ouverture, sans rendez-vous, l’accès aux salles et aux boitiers de réponse sont libres ;

– modalités d’utilisation, à distance, du logiciel d’entraînement au code si utilisation du Pass Rousseau

Cours théoriques

– liste des thématiques abordées: alcool et stupéfiants. vitesse, défaut de port de la ceinture de sécurité…

– modalités de mise en œuvre : cours collectifs dispensés-par un enseignant en présentiel et sur rendez-vous

Cours pratiques : uniquement sur rendez-vous planifié d’un commun accord

– évaluation de départ ;

– livret d’apprentissage ;

– modalités de réservation et d’annulation des leçons de conduite (Toute leçon non décommandée 48 heures ouvrables à l’avance reste due. Toute leçon prise doit être réglée d’avance. Aucune leçon ne peut être décommandée à l’aide du répondeur, ni par sms ou autre moyen de communication sans accord préalable de l’auto-école.)

– déroulement d’une leçon de conduite ; (voir contenue de la formation dans les conditions générales)

– retard (merci de vous présenter au bureau 5 à 10 minutes avant votre leçon de conduite et de passer systématiquement voir notre secrétariat, si celui-ci est ouvert)

Article 5 : Tenue vestimentaire exigée pour les cours pratiques

– pour l’ensemble de nos formations merci d’avoir une tenue correcte exigée

– Pour la formation à la catégorie B : chaussures plates obligatoires (talons hauts et tongs interdits) ;

– Pour les formations deux-roues : équipement obligatoire homologué : casque homologué, gants homologués, chaussures qui couvrent les chevilles et blouson de moto de préférence

Article 6 : Utilisation du matériel pédagogique

– usage du matériel uniquement sur les lieux de formation et exclusivement réservé à l’activité de formation ;

– conservation en bon état du matériel, anomalie (merci de la signaler à notre secrétariat)

– interdiction d’utiliser par vos propres moyens nos ordinateurs, nos secrétaires sont là pour mettre en route le logiciel et faire la clôture à la fin du test

Article 7 : Assiduité des stagiaires

– respect des horaires de formation fixés par l’école de conduite ;

– gestion des absences, des retards …

Article 8 : Comportement des stagiaires

– comportement garantissant le respect des règles élémentaires de savoir vivre, de savoir être en collectivité et le bon déroulement des formations ;

– il est demandé aux élèves de ne pas parler pendant les tests en salle

– les téléphones portables doivent être éteints pendant les cours (théoriques et pratiques)

– respect du personnel enseignant, de note secrétaire et des autres élèves

Article 9 : Sanctions disciplinaires

Échelle des sanctions : avertissement oral, avertissement écrit, suspension provisoire, exclusion définitive

 Article 10 : Rappel de règlement

Aucune présentation ne sera faite à l’examen pratique, si le solde du compte n’est pas réglé en intégralité 15 jours auparavant. Dans le cas contraire, l’auto-école se réserve le droit de réattribuer la place à un autre candidat.

Article 11 : Examen et identité

Le jour de l’examen pratique l’élève doit être muni de son livret d’apprentissage et de sa pièce d’identité. Le jour de l’examen théorique l’élève doit être muni de sa pièce d’identité et de tout autre permis éventuel.

Les élèves doivent avoir une tenue vestimentaire et un comportement correct en cours et le jour de l’examen.

Ce présent règlement entre en application dès la signature du contrat.

[/one_third_last]

Critère 1.4 Usage de notre piste pour les formations 2 roues

Formations aux catégories Al, A2, A du permis de conduire et pour la conduite des véhicules de catégorie L5e.

 Adresse de la formation hors circulation :  Piste Moto Route de l’Aéroport 10600 Barberey Saint Sulpice

Temps de parcours à partir de l’école de conduite : 0 h 10 mn

Partage de la piste de formation : La piste est propriété de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Troyes, elle partagée avec quatre autres écoles de conduite qui ne sont jamais ensemble  (en cas d’utilisation de la piste par les écoles de conduite, il a y une entente entre les exercices.)

La piste se décompose en 2 parties distinctes, parcours lents et allure normale, parcours lent uniquement pour la maniabilité.

Capacité d’accueil : La piste n’est équipée d’aucun élément spécifique. (pas de toilettes, pas d’abris)

Disponibilité de la piste : L’amplitude horaire de la piste est du lundi de 14 h à 19 h

Du Mardi au Vendredi 7 h à 19 h (plage horaire d’examen) Le Samedi de 8 h à 17 h

Formation à la catégorie AM du permis de conduire

Adresse de la formation hors circulation : Notre Auto-Ecole possède une piste moto Route de l’Aéroport 10600 Barberey Saint Sulpice mais vu l’apprentissage a effectué avec les élèves à la catégorie AM nous ne pouvons nous rendre à cette piste moto ; nous allons dans une impasse près de l’Auto-Ecole rue de l’Espérance à Saint Parres aux Tertres

Temps de parcours à partir de l’école de conduite : 0 h 5 mn

Pendant la formation : Notre enseignant balise et ferme le temps de sa prestation l’impasse par une disposition de plot à l’entrée de cette rue.

Capacité d’accueil : Sur place il n’y a aucun élément spécifique. (Pas de toilettes, pas d’abris)

Disponibilité de la piste : L’amplitude horaire est du lundi de 14 h à 19 h

Du Mardi au Vendredi 9 h à 19 h Le Samedi de 8 h à 17 h

Critère 1.6 Post Permis

Dans le cadre de la labellisation nous devons proposer des rendez-vous « Post-Permis », nous le proposons depuis toujours malheureusement aucun élève à souhaiter reprendre des leçons de perfectionnement après le permis ;(( Dans le cadre du label Qualité il devient obligatoire dans les 6 mois de l’obtention du permis de conduire l’élève devra revenir en Auto Ecole pour suivre une formation en salle de 7 heures avec mes enseignants pour un retour d’expérience sur les 6 mois passés. Cette formation à lieu tous les 4 mois environ donc ne la loupez pas et renseignez vous auprès des secrétaires.[/one_third]

[/one_third_last]

Critère 1.7 Valorisation de l’apprentissage Anticipé de la conduite (AAC) et supervisée (CS) pour les candidats de la catégorie B du permis de conduire

Dès 15 ans pour l’A.A.C.

Pour s’inscrire à l’Apprentissage anticipé de la conduite en école de conduite, il faut :

  • être âgé de 15 ans ou plus ;
  • avoir l’accord de son représentant légal et de l’assureur du véhicule.

Quelles sont les conditions d’accès ?

Pour commencer la conduite accompagnée, il faut :

  • avoir réussi le code de la route;
  • avoir suivi une formation pratique de 20 heures minimum avec un enseignant de l’école de conduite ;
  • avoir bénéficié d’une évaluation favorable de la part de son enseignant de la conduite et de la sécurité routière qui se matérialise par la remise de l’attestation de fin de formation.

Quels sont les avantages de l’Apprentissage anticipé de la conduite ?

L’apprentissage anticipé de la conduite permet :

  • de réduire la période probatoire du permis à 2 ans au lieu de 3 (les nouveaux titulaires du permis de conduire disposent de 6 points sur leur permis et doivent attendre deux ans sans infraction avant d’en obtenir 12) ;
  • de commencer la formation initiale en école de conduite (code et conduite) dès 15 ans ;
  • d’acquérir de l’expérience de conduite ;
  • de passer l’épreuve du permis de conduire à 17 ans et demi. En revanche, il n’est possible de conduire seul qu’à partir de 18 ans ;
  • d’augmenter sensiblement ses chances de réussite à l’examen du permis de conduire : 74,24 % de chances de l’obtenir dès la première fois contre 52,99 % par la voie de l’apprentissage traditionnel (chiffres nationaux 2017 source DDT de Troyes) ;
  • souvent d’obtenir un tarif préférentiel sur son assurance « jeune conducteur ».

Qui peut être accompagnateur ?

L’accompagnateur doit :

  • être titulaire du permis B (permis automobile) depuis au moins cinq ans sans interruption ;
  • avoir obtenu l’accord de son assureur ;
  • être mentionné dans le contrat signé avec l’école de conduite.

Il est possible d’avoir plusieurs accompagnateurs, également hors du cadre familial.

Comment se déroule l’Apprentissage anticipé de la conduite ?

La conduite avec l’accompagnateur se déroule sur une durée d’au moins un an et une distance parcourue de 3 000 km minimum.
Cette période débute par un rendez-vous préalable et est ponctuée de deux rendez-vous pédagogiques obligatoires.

  • Le rendez-vous préalable a lieu en présence de l’enseignant et du futur accompagnateur, au moment où l’enseignant estime que l’élève est prêt à conduire avec son accompagnateur. L’enseignant dispense alors ses conseils aux deux parties pour bien commencer la période de conduite accompagnée.
  • Le 1er rendez-vous pédagogique a lieu entre quatre et six mois après la date de délivrance de l’attestation de fin de formation initiale. C’est généralement un rendez-vous collectif avec d’autres élèves et leurs accompagnateurs.
  • Le 2e rendez-vous pédagogique a lieu après 3 000 km parcourus.

Lors de ces rendez-vous pédagogiques, animés par un enseignant de la conduite, les élèves sont invités à échanger sur leurs premières expériences et sur des thèmes de sécurité routière. Une phase de conduite est également prévue pour mesurer les progrès réalisés par l’élève et apporter les conseils nécessaires pour continuer la conduite accompagnée dans de bonnes conditions.

À savoir

Pour les jeunes âgés de moins de 16 ans, la copie de l’attestation de recensement ou du certificat individuel de participation à la journée défense et citoyenneté (JDC) ou de l’attestation individuelle d’exemption n’est pas requise pour l’inscription.

Toutes les règles du code de la route doivent être respectées par vous comme par votre accompagnateur.

Mais en plus :

  • vous ne pouvez pas conduire en dehors des frontières nationales ;
  • vous devez respecter les limitations de vitesse qui s’appliquent aux conducteurs novices.

Attention : en conduite accompagnée, ayez toujours avec vous le formulaire de demande de permis de conduire ou sa photocopie, le livret d’apprentissage et le document d’extension de garantie de l’assurance. Seul le formulaire de demande de permis de conduire permet de justifier de la situation d’apprentissage de la conduite, en cas de contrôle par les forces de l’ordre.

C’est quoi la Conduite Supervisée ?

Pour s’inscrire à la conduite supervisée il faut :

  • avoir 18 ans ou plus ;
  • avoir l’accord de l’assureur du véhicule.

Quelles sont les conditions d’accès ?

On peut choisir la conduite supervisée :

  • soit au moment de l’inscription à l’auto-école ;
  • soit en cours de formation
  • soit après un échec à l’épreuve pratique.

Pour y accéder, il faut :

  • avoir réussi le code de la route ;
  • avoir suivi une formation pratique avec un enseignant de l’école de conduite (20 heures minimum) ;
  • avoir bénéficié d’une évaluation favorable de la part de son enseignant de la conduite et de la sécurité routière.

Après la phase de formation initiale, le candidat doit :

  • Avoir obtenu un accord préalable écrit de la société d’assurances sur l’extension de garantie nécessaire pour la conduite du ou des véhicules utilisé(s) au cours de la future phase de conduite supervisée. Cet accord précise le ou les noms des accompagnateurs autorisés par la société d’assurances à avoir cette fonction. Il est joint au contrat de formation de l’élève, qui précise les obligations relatives à la fonction d’accompagnateur et les conditions spécifiques à la conduite supervisée, ou à l’avenant au contrat de formation, si le choix de la conduite supervisée a été décidé après la conclusion du contrat.
  • Avoir obtenu l’attestation de fin de formation initiale (AFFI). Un exemplaire est transmis à la société d’assurances par le souscripteur du contrat de formation.

Après un échec à l’épreuve pratique de l’examen du permis de conduire, le candidat doit :

  • Avoir obtenu un accord préalable écrit de la société d’assurances.
  • Avoir obtenu une autorisation de conduire en conduite supervisée. Un exemplaire est transmis, dès sa délivrance, à la société d’assurances par le souscripteur du contrat de formation.

Quels sont les avantages de la conduite supervisée ?

La conduite supervisée permet :

  • d’acquérir de l’expérience de conduite à moindre coût pour compléter sa formation initiale et, en cas d’échec à l’examen pratique, d’améliorer ses acquis en attendant de le repasser ;
  • d’augmenter sensiblement ses chances de réussite à l’examen du permis de conduire : 56,97 % de chances de l’obtenir dès la première fois contre 52,99 % par la voie de l’apprentissage traditionnel. (chiffres nationaux 2017 source DDT de Troyes) ;

Qui peut être accompagnateur ?

L’accompagnateur doit:

  • être titulaire du permis B (permis automobile) depuis au moins cinq ans sans interruption ;
  • avoir obtenu l’accord de son assureur ;
  • être mentionné dans le contrat signé avec l’école de conduite.

Il est possible d’avoir plusieurs accompagnateurs, également hors du cadre familial.

Comment se déroule la conduite supervisée ?

La conduite supervisée se déroule avec un accompagnateur.

Cette période débute par un rendez-vous préalable qui a lieu en présence de l’enseignant et du futur accompagnateur, au moment où l’enseignant estime que l’élève est prêt à conduire avec son accompagnateur. L’enseignant dispense alors ses conseils aux deux parties pour bien commencer la période de conduite accompagnée.

À savoir

La durée du permis probatoire est de trois ans (comme pour la filière classique) : les nouveaux titulaires du permis de conduire disposent de 6 points sur leur permis et doivent attendre trois ans sans infraction avant d’en obtenir 12.

Le candidat ne bénéficie pas nécessairement de tarif préférentiel sur son assurance « jeune conducteur ».

[/one_third_last]

Critère 2.2 L’évaluation de départ

Pour débuter votre formation, une évaluation de vos compétences, d’une durée de 50 minutes, va être réalisée. Elle peut être faite en voiture, ou avec une de nos motos, si vous possédez une « expérience conduite » ou sur notre simulateur OSCAR si vous n’avez aucune expérience voiture.

I – Parcours de formation

Cette évaluation permettra de vous proposer un parcours de formation accompagné d’une proposition chiffrée.

II – Items évalués

Cette évaluation portera sur :

  • vos pré-requis en matière de connaissances des règles du code de la route
    et en matière de conduite d’un véhicule,
  • vos expériences vécues en tant qu’usager de la route,
  • vos compétences psychomotrices,
  • vos motivations.

III – Le moyen utilisé

Cette évaluation est réalisée dans le véhicule-école avec un de nos enseignants de la conduite ou sur notre simulateur OSCAR ou à moto pour les élèves de la catégorie moto (A1 t A2)

IV – Information du public

Le procédé de l’évaluation est porté à la connaissance du public par un affichage dans les locaux de l’école de conduite.

Critère 3.1 Planification des cours de code en salle faite par un enseignant diplômé

Pour le bureau de St Parres aux Tertres, 3 fois par semaine, le mercredi de 17 h à 18 h et de 18 h à 19 h ainsi que le vendredi de 18 h à 19 h ; et pour le bureau de Troyes les mardi et jeudi de 17 h à 18 h,  un enseignant de la conduite et de la sécurité routière abordera les grands thèmes de la sécurité routière à savoir : les principaux facteurs de risque au volant et les recommandation à appliquer (alcool et stupéfiants, vitesse…) A chaque cours correspondra un ou plusieurs thèmes (4 pôles d’enseignement). Ces cours sont à suivre sans supplément de prix que votre abonnement à la salle de code. Profitez-en !!!

Critère 7.1  Bilan statistique des taux de réussite et nombre d’heures  moyen :

Passez nous voir en agence, nous tenons à jour nos taux de réussite par filière (AAC, traditionnelle) et par catégorie en première et deuxième présentation avec le nombre d’heures de formation correspondant aux taux de réussite.

Critère 7.4  Modalité de traitement des réclamations de toutes les parties prenantes

Malgré l’accompagnement tout au long de votre formation, vous avez lié des liens avec notre secrétariat et votre enseignant référent.

Néanmoins il se peut, et nous en sommes désolés, que quelque chose vous chagrine, parlez-en alors avec les personnes ci-dessus elles seront là pour remédier à ce problème.

Mais notre Gérant et Directeur Pédagogique, Frédérick, est là également pour remédier à ce problème.

Deux solutions s’offrent à vous, un appel téléphonique de sa part peut solutionner bon nombre de problème, et si cela ne suffit pas il peut se rendre disponible pour un rendez-vous dans son bureau ou pour une leçon pour un bilan de compétence en voiture.

Dans tous les cas, dès connaissance d’une réclamation notre secrétariat a mission de déclencher un plan d’action pour résoudre au plus vite le problème que vous rencontrez et notre gérant en est tout de suite informé.